jump to example.com
Tours Madame by eklecktic

Vanessa Paradis : productrice de pornos gay

Par Christian Panvert

©Ella Herme

L’ACTRICE EST MAGISTRALE DANS UN FILM TOURNÉ EN PARTIE EN TOURAINE ET SOUTENU PAR LA RÉGION.

Dans une robe d’inspiration ethnique, légèrement décolletée, une étole assortie sur les épaules, Vanessa Paradis apparaît rayonnante à la conférence de presse du deuxième long métrage de Yann Gonzalez. Autour d’elle, toute l’équipe est là, heureuse de parler d’une oeuvre qui fera date. Un film coup de coeur aussi pour Ciclic, l’Agence régionale du Centre pour le livre, l’image et la culture numérique basée à Vendôme qui l’a soutenu à hauteur de 150 000 €. Le tournage a eu lieu en mai et juin 2017 à Tours, à Joué-lès-Tours, à Cérelles ainsi qu’à Pellevoisin dans l’Indre. Une quinzaine de techniciens locaux y a pris part. Trois comédiens et 30 figurants ont également participé. « C’est important en terme de retombées économiques », souligne Jocelyn Termeau, l’un des responsables de Ciclic. « Les dépenses directes sur place s’élèvent à 300 000 € ».

©Ella Herme

Vanessa Paradis interprète Anne, productrice de pornos gay dans les années 70. Quand Loïs, sa monteuse et compagne, la quitte, elle veut la reconquérir en produisant un film plus ambitieux. Mais un des acteurs homosexuels est retrouvé assassiné. Anne est alors entraînée dans une enquête singulière. Le cinéma de Yann Gonzalez n’a pas laissé la Croisette insensible. Il a aussi marqué le grand retour de Vanessa Paradis. « C’est un rôle de rêve ! Quand on fait ce métier, on a envie de jouer un personnage aussi riche et intense. À la lecture du scénario, je n’ai eu qu’un mot : wouah !! », a confié l’actrice. « Ça faisait un moment qu’on ne pensait pas beaucoup à moi au cinéma. J’ai été encore plus touchée ». Si la star joue une femme parfois violente, le tournage a pourtant été l’un des plus agréables de sa carrière. « Ce film est créatif à tous les postes, de la technique aux comédiens. Les textes sont très écrits. Ça donne de grandes scènes de cinéma. L’action se passe en 1979. On s’est beaucoup amusés avec les vêtements. Les bottes rouges, l’imper vert bouteille, les cheveux platine font aussi mon personnage. Pendant le tournage, j’ai beaucoup pensé à Deborah Harry du groupe Blondie que j’adore ».

Un couteau dans le coeur
de Yann Gonzalez
sort en salles le 27 juin.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Répondre

54 requêtes. 7,181 secondes.