jump to example.com
Tours Madame

Shafia Baranger sort sa griffe

IMG_3482 (Copier)A 24 ans, la jeune styliste tourangelle vise déjà le marché international du prêt-à-porter haut-de-gamme. Encore inconnue à Tours, elle nous dévoile les dessous de sa troisième collection avec une élégance naturelle.

Dans une combinaison de soie noire fluide, la silhouette élancée de Shafia nous accueille dans son discret loft de la rue Boisdenier. « De mon enfance en Birmanie, j’ai gardé le goût de la culture orientale, les influences de la musique et du cinéma indien, le sourire et la joie de vivre ». Arrivée à Tours à l’âge de 6 ans, elle a toujours été fascinée par la beauté des femmes et rêve de les magnifier. Sa passion pour la mode la conduit naturellement vers des études de stylisme, puis elle prend rapidement de l’étoffe et souhaite bâtir son propre style.

Maman de deux jeunes enfants, Shafia est hyper-organisée et déterminée. Elle crée sa marque éponyme en juillet 2014 et décide d’emblée de se faire un nom sur la capitale, histoire de se frotter à une clientèle internationale exigeante, pour qui le « made in France » signe l’excellence. Sélectionnée parmi un millier de candidats, elle tire son épingle du jeu sur l’espace « Jeunes Créateurs » du salon professionnel de mode Tranoï en mars 2015. Cette belle reconnaissance lui ouvre les portes de la presse féminine. Ses créations sont repérées par le magazine digital Ô et figurent parmi les « in10pensables » de Marie-France.

1516AH110 (Copier) Day1_0020 (Copier) Day1_0483 (Copier)

 

 

 

 

Dans sa vie comme dans son atelier au design épuré, rien ne semble laissé au hasard, tout est sous contrôle. De la création jusqu’aux shootings, Shafia s’entoure de professionnels. Sur sa table de dessin, des crayons de couleur Derwent sont impeccablement rangés dans un coffret en bois. Au mur sont épinglés des croquis de robes et les échantillons de tissus qui viendront sublimer les modèles de la collection printemps-été 2016. Shafia dessine ses croquis debout, crée ses prototypes et même certains tissus. Elle confieensuite ses projets à une patronnière, puis c’est une couturière tourangelle qui donne vie et volumes à ses esquisses. Amoureuse des belles matières (soie, crêpe de chine, satin duchesse…), ses créations sont sobres et raffinées, à son image. Des coupes au tombé impeccable, des formes « abat-jour », des plis élaborés, des pinces ajustées…. « Et le petit détail décalé qui fait la différence, ce sont les poches, même sur les robes de soirée, qui donnent une allure à la fois élégante et décontractée », ajoute-t-elle.

Ses yeux ébènes portent un regard à la fois clairvoyant et conquérant sur son parcours. Pour le moment, ses robes chicissimes sont principalement vendues sur le web et dans des boutiques éphémères. Elle rêve que sa griffe soit présente dans les enseignes prestigieuses de Paris et des grandes capitales du monde, et pourquoi pas d’ouvrir un jour sa propre boutique à Tours. A 24 ans, elle a déjà tout d’une grande !

Shafia Baranger – 127 rue Boisdenier – Tours – http://www.shafiabaranger.com

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

1 commentaire

Répondre

64 requêtes. 1,397 secondes.