jump to example.com
Tours Madame

Hervé Morin : profession vigneron-luthier !

De la vigne à la guitare

A Saint-Nicolas-de-Bourgueil, la vie d’Hervé Morin est rythmée comme du papier à musique : viticulteur-brasseur le jour, luthier le soir ! Entre riffs et fermentations, l’homme-orchestre harmonise ce trio de passions avec une effervescente créativité.

Avec quatre générations de vignerons derrière lui, l’avenir d’Hervé Morin était tout tracé : reprendre le domaine familial et ses 22 hectares de cabernet franc. Pourtant, parallèlement à son amour du vin, il développe très tôt son goût pour la musique et apprend à jouer de la trompette, du saxophone et du piano. Outre une bonne oreille, il est aussi virtuose de ses mains et s’adonne déjà à la peinture, la sculpture ou la menuiserie. Au collège, une rencontre avec un luthier, facteur de violon, touche une corde sensible : c’est le coup de foudre !

 

Des guitares incrustées de ceps de vigne

La passion fermente quelques années et ressurgit en 2007 : Hervé Morin prend des cours de  guitare acoustique, et naturellement sa curiosité le pousse à apprendre à les fabriquer. Après une semaine de stage auprès d’un luthier, il construit son atelier et se lance : « Dès mon retour, j’ai commencé à fabriquer avec la volonté d’innover, de créer mon propre style ». Même s’il considère la lutherie comme un moment de détente le soir ou le week-end, son professionnalisme est aujourd’hui reconnu au niveau national. Pour créer ces guitares, toutes uniques, le vigneron-luthier utilise des bois nobles, comme le noyer, l’érable ou l’orme… et comme un prolongement naturel de son premier métier, il incruste des ceps de vigne dans les pièces de marquèterie de ses guitares car « ça donne une âme aux instruments ! ».  De véritables œuvres d’art qui font le bonheur des collectionneurs ou des guitaristes amoureux de pièces rares, comme celle qu’il a entièrement recouverte de feuilles d’or. Même si la lutherie requiert patience, précision et respect des étapes comme le vin, elle lui permet de libérer sa créativité.

Vin, bière et musique : un accord parfait !

Du raisin à l’orge, il n’y a finalement que quelques notes de fermentation pour un musicien. Passionné de bière, Hervé vient de lancer sa marque vintage « La Farmer », une production qui lui offre plus de liberté que le vin, sans contrainte liée à l’appellation.  Jamais à court de surprise, mais toujours en quête de perfection, il envisage de composer une « bière des vendanges » avec des raisins de cabernet franc.

Lors des prochaines journées portes ouvertes, on pourra déguster vins et bières dans le chai, tout en écoutant des musiciens qui joueront sur des guitares « signées Hervé Morin » : un accord parfait qui mettra tous les sens en harmonie !

Samedi 25 et dimanche 26 novembre : Journées portes ouvertes au Domaine de la Rodaie de 11h à 18h. Dégustation de vins, bières et fouées, artisans d’art, concert du groupe « Les Trois Terriens »

Hervé Morin – Domaine de la Rodaie – 20 rue de la Rodaie à St-Nicolas de Bourgueil – www.hervemorin.com

 

 

Enregistrer

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Répondre

81 requêtes. 1,034 secondes.