jump to example.com
Tours Madame

FRANCIS HUSTER : « Pour vivre, il faut savoir courir le risque de déplaire »

Par Christian Panvert

©Christine Renaudie

COMME MOLIÈRE, FRANCIS HUSTER VA MOURIR SUR SCÈNE ! Il joue sans relâche : Evocation de Camus, Horowitz, Musset, monologue, et la nouvelle comédie de Laurent Ruquier « A droite, à gauche ». Entre deux représentations, il a écrit « N’abandonnez jamais. Ne renoncez à rien ». Malgré cet agenda, plus que surbooké, il prend le soin de répondre aux interviews, avec la passion du débutant.

Qu’est-ce qui vous a plu dans “A droite, A Gauche” ?
Laurent Ruquier me fait penser à Audiard. Incisif, réceptif à tout sans à priori. Il est talentueux. Je suis persuadé qu’un jour le cinéma va lui ouvrir ses bras avec succès aussi.

Vous incarnez un bourgeois de gauche face à un ouvrier de droite.
Laurent Ruquier ne cache pas ses idées de gauche. Il a troussé une comédie qui fait mouche, drôle et pétillante, mais c’est paradoxalement le héros de droite qui tire son épingle du jeu. Mon rôle de bobo de gauche, donneur de leçon, vole en éclats devant la bonhomie de l’ouvrier chauffagiste, merveilleusement sympathique, que Régis incarne malicieusement.

Quel acteur est Régis Laspalès ?
Régis est le successeur de Bourvil. Il est comme l’était ce génie. Humain, drôle bien sûr, touchant mais aussi séduisant. Dans “Le miroir à deux faces” Bourvil était formidable aux cotés de Michèle Morgan. Je suis sûr qu’aujourd’hui au cinéma, le couple Sophie Marceau-Régis Laspalès ferait un malheur.

Aimez-vous l’idée que la politique soit à l’affiche du théâtre ?
La politique et la comédie font toujours bon ménage et j’espère que notre président viendra un jour rire à cette pièce. Ce serait un joli clin d’oeil et un honneur !

Pourquoi avez-vous déclaré dans une interview : “J’ai toujours eu horreur de la vie” ?
Oui, la vie me fait horreur parfois tant elle est cruelle et injuste. Le monde de l’art est lui, au contraire, un monde d’espoir, de courage, de combat, de rire, de bonheur et de défense des valeurs de la dignité humaine. C’est le monde que j’ai choisi. Pas le vrai ! Je suis peut-être un enfant comme tout artiste doit le rester.

Choisir a toujours été décisif pour vous.
Oui, car on nous a toujours éduqués à prier le ciel pour que le bonheur arrive. Et quand il ne vient pas, on se  lamente. Il faut remplacer les pourquoi par les comment. Le premier bonheur est de faire surgir quelque chose de soi-même, même contre tous. Pour vivre, il faut savoir courir le risque de déplaire.

Ce livre est aussi une ode à Molière ?
Oui, il a guidé ma vie. Il était promis à une carrière d’avocat. Un drame a changé sa vie. Il a perdu sa mère qui accouchait de son frère cadet. Orphelin, il a juré de refaire sa vie. De vivre de sa passion. Il a changé de nom. Jean-Baptiste Poquelin est devenu Molière. Jusqu’à la gloire.

« A DROITE A GAUCHE » de Laurent Ruquier
avec Francis Huster et Régis Laspalès.
Une confrontation inattendue qui casse les codes et fait voler en éclats les stéréotypes.
Jeudi 16 novembre à 20h30. Vinci –  Tours
Infos et réservations : 02 47 31 15 33
az-prod.fr et points de vente habituels

« N’ABANDONNEZ JAMAIS. NE RENONCEZ À RIEN »
aux Editions du Cherche Midi

Enregistrer

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Répondre

82 requêtes. 1,136 secondes.