jump to example.com
Tours Madame

Claudia Cardinale tourne son “premier film pour la télé” en Touraine

L’interview de Christian Panvert

Hélène DE FOUGEROLLES, Thomas JOUANNET, Claudia CARDINALE, Jean-Pierre DARROUSSIN
© Christophe Russeil

Dans le superbe château datant des XVIIème et XVIIIème siècles, le matériel des équipes de tournage côtoie le mobilier et les tableaux d’époque. Pour les besoins du film, les photos de famille des propriétaires ont cédé la place à celles de la famille Delamarche, héroïne du téléfilm de France 3 “Le bon Fils” de la série “La Loi de Julien”. Notamment un portrait noir et blanc datant des années 60 de l’une des icônes du cinéma international. Quand le moteur tourne, on reconnait immédiatement la voix légendaire de l’actrice du “Guépard” de Visconti et du mythique “Il était une fois dans l’Ouest” de Sergio Leone. Sourire aux lèvres, Claudia Cardinale profite d’un changement de décor pour aller fumer une cigarette.

 

Une petite cigarette entre deux prises. Est-ce votre pêché mignon ?
Je l’avoue oui. C’est à cause de Luchino Visconti que je fume ! Il aimait me filmer cigarette à la main. Pour la pause disait-il. Depuis, j’ai gardé l’habitude de fumer mais uniquement des cigarettes très fines et légères dont je n’avale pas la fumée.

Quel rôle interprétez-vous ?
Je joue Irène, une généreuse et richissime femme d’affaires qui a adopté Julien à la mort de ses parents. Julien (joué par Jean-Pierre Darroussin) est devenu un célèbre avocat pénaliste. Lorsque son frère “légitime” Cyril (joué par Thomas Jouannet) est accusé du meurtre de sa maîtresse, Julien prend sa défense. Il espère obtenir son acquittement. Au cours d’étonnants rebondissements, Julien se retrouve accusé par Cyril. Je n’en dis pas plus. J’ai été séduite par ce scénario remarquable.

Il s’agit de votre premier téléfilm ?
J’ai fait 170 films. Et oui c’est mon premier film pour la télé. Je suis impressionnée par les moyens dont on dispose. France 3 met le paquet. Le réalisateur est brillant. C’est un bonheur pour moi de travailler avec autant de jeunes gens formidables. Ça me garde en pleine forme.

Le mot retraite n’est pas dans votre vocabulaire ?
Ah non ! J’ai bien l’intention de jouer encore. Après ce tournage, je pars en Grèce faire un film avec Emma Thomson et un autre avec un jeune réalisateur à Rome. Et pourtant, j’ai presque 79 ans. Normalement, après 50 ans, nous les femmes, nous tournons moins. Je remercie le cinéma, grâce à lui, j’ai eu mille vies.

Et vous avez sillonné la planète…
Oui, quel drôle de destin ! Moi qui rêvais d’être exploratrice, j’ai découvert le monde grâce au cinéma. Je suis heureuse d’être là dans cette Touraine magnifique. La nature environnante du pays de Racan est luxuriante. J’ai aussi été subjuguée par la beauté du château d’Hodebert où nous tournons. La propriétaire (ndlr : Ivana de
la Bouillerie) m’a expliqué qu’il a été construit sur plus de deux cents ans. Ce patrimoine est exceptionnel.

Avec le soutien de la Région

Après deux épisodes de La Loi d’Alexandre déjà tournés à Tours avec Gérard Jugnot, Ciclic, l’agence régionale du Centre Val de Loire pour le livre, l’image et la culture numérique, soutient, avec la Région, la production de l’épisode “Le Bon Fils” de “La Loi de Julien” réalisé par Christophe Douchand. Ce téléfilm diffusé par France 3 sera entièrement tourné en région Centre Val de Loire avec une équipe largement composée de techniciens, comédiens et figurants locaux. Une telle production génère d’importantes retombées dans l’économie locale, estimées à plus de 400 000 ¤ pour les 19 jours de ce tournage. Avec un fonds annuel de plus de 2 millions d’euros, Ciclic c’est aussi des soutiens à l’écriture de longs métrages (Divines, Grave récemment) ou à la production de séries, comme “Les Grands” dont la deuxième saison a été tournée à Tours fin 2016. Elle soutient aussi des auteurs dans leurs parcours de création. C’est le cas pour l’écrivain résident à Beaugency, Tanguy Viel pour son roman “Article 353 du Code pénal” qui vient d’être récompensé lors du dernier Salon du Livre de Paris.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Répondre

79 requêtes. 1,069 secondes.